RAEDIFICARE | Le réemploi des matériaux de construction du bâtiment
14869
home,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-14869,page-parent,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Initier la filière professionnelle du réemploi des matériaux issus du bâtiment

Le réemploi, c’est quoi exactement ?

C’est utiliser à nouveau un matériau qui a déjà servi dans un autre bâtiment. Au cours de la démolition ou de la réhabilitation, les éléments sont déconstruits pour être utilisés à nouveau soit pour une utilisation similaire, soit adaptée ou détournée. Il ne passe ni par la case déchet, ni par la case recyclage !

Les bénéfices de cette démarche :

Environnementaux, car le réemploi participe à la réduction de la production des déchets, mais aussi à la réduction de l’exploitation des ressources primaires.

Économiques, car le réemploi est viable économiquement et est créateur d’emplois et de nouveaux métiers.

Sociaux, par nos partenariats avec des associations de réinsertion pour les emplois de déconstruction.

Réplicables, à l’échelle nationale.

Innovant, il remobilise les savoirs faire des artisans du bâtiment et implique un nouveau mode de concevoir autrement.

La filière de réemploi c’est :

  • L’identification des gisements de matériaux caractérisés techniquement.
  • L’accès aux matériaux disponibles par les acteurs de la chaîne de production du bâtiment, du maître d’ouvrage à l’entreprise en passant par le déconstructeur et le bâtisseur.
  • L’émergence d’une filière permet le déploiement d’opérations de réemploi réussies !
  • De nouveaux emplois locaux, de déconstructeurs, formateurs et de conseillers en réemploi.
  • Une innovation porteuse de compétitivité en anticipant les réglementations à venir !

Actualités

Il y a 2 semaines

Raedificare

Nous avons identifié sur le Batiment des Douanes à la Belle de Mai :
- un certain nombre d'appareils sanitaires (bac évier céramique avec égouttoir - lavabo - douches -wc)
- nombreuses étagères en bois
- des portes de placard en bois
- des chauffe-eau
- des portes...
Recensement en cours, mais si vous êtes intéressés nous prévenir car le chantier va démarrer et durer jusqu'en décembre !
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Il y a 4 semaines

Raedificare

Ces deux photos, prises au même endroit, à cent ans d'écart au Svalbard en Arctique, sont sûrement plus efficaces que tous les discours sur le réchauffement climatique.
Cliché 2017 par Christian Åslund Photography, Suède
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

QUELLES SONT LES ÉTAPES POUR RÉUSSIR UNE DéCONSTRUCTION EN VUE DU RÉEMPLOI ?

Les missions d’assistance et de conseil à maîtrise d’ouvrage

La mission d’AMO réemploi assure une assistance logistique et administrative aux opérations liées au réemploi de matériaux en amont des opérations de déconstruction.

La mission peut intégrer le « Diagnostic patrimonial »

 

  • visites de site
  • diagnostic ressources valorisables en réemploi
  • identification des acteurs du territoire susceptibles de réutiliser les matériaux déposés
  • établissement des documents de cession de ses matériaux
  • consultation des entreprises et l’établissement d’un planning des opérations de dépose, stockage, logistique, intégrant le calendrier général de l’opération.

L’étude patrimoniale

L’étude patrimoniale vise à établir un historique du site et des bâtiments qui le composent. L‘étude s’attache à la reconstitution de chaque élément bâti ou paysager, avec ses modifications successives structurelles ou d’usage.
Elle peut s’orienter vers des recherches d’archives, historiques, cartographiques, en fonction du contexte.

Le diagnostic ressource

Le diagnostic ressource établit un inventaire ciblé des matériaux potentiellement réutilisables d’un bâtiment existant.
Un inventaire photographique est établi et détaille pour chaque matériau, quantités présentes sur site, leurs caractéristiques dimensionnelles et localisation, les modalités et date envisagée de mise à disposition, leurs modalités de mise en œuvre et leur état.

 

L’ensemble des éléments est compilé dans un catalogue de matériaux réemployables d’un patrimoine bâti. Il sert de base au maître d’ouvrage pour estimer son intérêt à orienter les matériaux vers un usage sur site propre ou hors site, réaliser les cctp déconstruction.

Le diagnostic portant sur la gestion des déchets issus de la démolition

Conformément au Décret n° 2011-610 du 31 mai 2011, le maître d’ouvrage a l’obligation de faire réaliser un diagnostic portant sur les déchets issus des travaux de démolition, pour les bâtiments ayant une surface hors œuvre brute supérieure à 1000 m² ou ceux ayant accueilli une activité agricole, industrielle ou commerciale ayant fabriqué ou distribué une ou plusieurs substances dangereuses.

 

Ce diagnostic doit être réalisé préalablement au dépôt de la demande de permis de démolir ou à défaut avant la passation des marchés de démolition. Il indique la possibilité de réemploi des matériaux ou les filières de gestion et de valorisation des déchets.

 

À l’issue des travaux de démolition, le maître d’ouvrage est tenu de dresser un formulaire de récolement relatif aux matériaux réemployés sur le site ou destinés à l’être et aux déchets issus de cette démolition.

Le sourcing de matériaux

Le sourcing de matériaux s’adresse aux concepteurs, prescripteurs et constructeurs pour la caractérisation de leurs besoins et la recherche active de gisements afin de permettre la réalisation de projets de construction pensés et conçus avec des matériaux en réemploi.

 

Les besoins sont identifiés en intégrant les enjeux architecturaux et les contraintes du projet : techniques, contextuelles, de situation et de planning

Vous recherchez des matériaux ?
Vous avez un projet de déconstruction ?

Qui sommes-nous ?

L’envie de travailler dans le domaine du réemploi remonte en 2010 lors de la Biennale d’architecture de Venise  avec la visite du pavillon belge de ROTOR, où Valérie Décot réalise la véritable valeur des matériaux exposés ici comme des oeuvres d’art. Fin 2016, l’association R-Aedificare est créée avec deux confrères, Céline Lassaigne et Nicolas Masson souhaitant permettre une deuxième vie à des matériaux issus de la démolition de bâtiments. Depuis R-Aedificare porte l’ambition d’inscrire le réemploi comme une filière à part entière du secteur du BTP, en région SUD.

“Nous, architectes, appréhendons justement toute la chaîne de production et savons nous adresser à un élu comme à un chef de chantier. Nous connaissons les matériaux, la réglementation, les process de validation, les techniques… Nous sommes à même d’accompagner les différents acteurs !“

Le contexte

Le secteur du BTP est le plus gros producteur de déchets en France :

227

Millions de tonnes

SOIT

70%
de la production de déchets

En France, encore 50 millions de tonnes de déchets du BTP, par an sont jetés dans la nature.

 

Dans le même temps, le BTP consomme 50 % des ressources naturelles. Cette consommation va aussi croissante, malgré une raréfaction des ressources, et une augmentation du coût des matériaux. Sources ADEME 2014

Nos solutions

L’objectif de R-aedificare est de permettre de penser le projet et de construire autrement, en permettant aux concepteurs d’intégrer dans leurs projets des matériaux issus de déconstructions, déjà identifiés et caractérisés sur le plan technique et environnemental.

 

Elle a également pour vocation d’assurer la pédagogie et la sensibilisation des acteurs du territoire. L’objectif étant de concourir à la

RÉDUCTION DES DÉCHETS

ET À LA

CRÉATION DE RESSOURCES

pour les nouvelles constructions et rassembler  les acteurs de la construction et œuvre à la création d’un maillage du territoire.

L’association

R-aedificare est une association créée en décembre 2016. Elle est soutenue par le Conseil Régional Sud et l’Adème, dans le cadre de l’Appel à projet “Filidéchets 2017“.

Références

R-Aedificare
Aedificare : Étymologie latine de aedes et facio « faire une maison »
R : Réutilisation / Réemploi / Recyclage

Équipe

Conseil d’administration

  • Président : Floris Van Lidth de Jeude
  • Trésorier – Secrétaire : Guillaume RICAUD

Équipe active

  • Valérie Décot
  • Céline Lassaigne
  • Lilian Chaubet

Soutiens

R-aedificare est soutenu par :

RÉGION SUD

Partenaires

CSTB
Fédération Régionale du BTP
envirobatBDM

Ils nous font confiance :

Maitres d’ouvrages :

Constructeurs :

Contact